Les dernières nouvelles ...
Accueil / Radioamateurs / Table ronde des associations (chapitre 4)

Table ronde des associations (chapitre 4)

Table-ronde

Voici le compte rendu officiel de la réunion

Comme indiqué (voir chapitre 3) c’est un très bon début. Il y aura toujours des mécontents, mais c’est par habitude. Vous aurez tous les détails et plus dans la prochaine revue de RadioAmateurs France.

——————————————————

TABLE RONDE DES RADIOAMATEURS

Compte-rendu de la réunion tenue à Tours le samedi 17 octobre 2015

Etaient présents :

Association Représentant Accompagnant
AMSAT-Francophone Président, Gérard F6FAO
ANTA Président, Yvan F1UNA
RADIOAMPT Membre, Ivan F4CKF
CDXC Président, Yann F1NGP
DR@F Président, Pierre F1SHS (arrivé à 10 h 45)
FNRASEC Vice-président, Louis F2LN
GRAC Administrateur, Irénée F6GAL Alain F6BSV
IDRE Administrateur, Alain F5BTH
RAF Président, Dan F5DBT Daniel F4HIM
REF Président, LucienF1TE Gilles F1AGR
UFT Président, Francis F6ELU
UNARAF Président, Richard F8BYU
URC Vice-président, David F1SXC Sylvie F1PSH

Ouverture de la réunion à 10 h 15.

Après la déclaration liminaire, le président du REF F1TE présente les objectifs de cette réunion de la Table Ronde des Associations Radioamateurs :

  • rechercher les positions communes pour les proposer, ensemble, à notre administration de tutelle ;
  • envisager les possibilités d’élaboration des dossiers, ensemble, pour présenter nos demandes à l’administration.

Tous les participants donnent leur accord pour ces objectifs.

1.    Le premier sujet à l’ordre du jour concerne nos bandes de fréquences.

L’ensemble des associations présentes sont unanimes pour demander la mise à l’agenda de discussions avec l’ARCEP afin d’étudier les aménagements que nous sollicitons déjà depuis des années pour une harmonisation avec nos homologues européens. Sur ce sujet, les associations souhaitent une rencontre annuelle, a minima, avec les différentes autorités de tutelle.

  • Ceci concerne en premier l’élargissement de la bande 160 m avec attribution du segment 1,8 MHz-2 MHz.
  • Les associations réaffirment le grand intérêt du service amateur pour l’attribution d’un créneau dans la bande 5 MHz et soutiennent sans réserve les propositions faites par l’IARU, qui font partie des discussions à la prochaine CMR.
  • Pour pouvoir bénéficier pleinement des dernières techniques développées par les radioamateurs français en matière de télévision numérique en bande étroite, nous souhaiterions voir modifier le décret limitant la  bande de modulation à 12 KHz entre 28 et 144 MHz et 20 KHz entre 144 et 225 MHz. Ceci concernerait plus particulièrement les bandes 50 et 144 Mhz.
  • Les associations renouvellent leur demande pour l’obtention d’un créneau dans la bande 70 MHz comme l’ont déjà obtenu de nombreux autres pays européens, en application des recommandations CEPT et du RR.
  • Dans le cadre des activités de télévision numériques citées, nous proposons la mise à l’étude de l’élargissement de la bande 144-146 MHz de 2 MHz supplémentaires, de 144 à 148 MHz, avec extension de la bande passante au-delà de 12 KHz.
  • La bande 2,3 à 2,45 GHz est considérée par l’ensemble des participants comme une bande d’activité capitale pour, entre autres, le trafic terrestre, lunaire et spatial, en parfaite harmonie avec les utilisateurs primaires depuis longtemps. Nous réaffirmons donc notre attachement à conserver un accès sur ce segment.

2.    Après trois ans d’application, la règlementation du 23 avril 2012 sur les indicatifs radioamateurs laisse apparaître quelques problèmes pour les indicatifs spéciaux, notamment dans le cas des départements et territoires d’outre-mer. Le dossier élaboré par F5HRY servira de base à nos discussions futures. Les associations  se prononcent également pour l’introduction d’un peu plus de souplesse dans les périodes de trafic et de validité de ces indicatifs spéciaux.

3.    Les associations s’accordent pour continuer un travail en commun pouvant déboucher sur des propositions à faire à l’administration pour une plus grande implication du monde associatif radioamateur visant à faire évoluer les examens, les certificats d’opérateurs et les licences associées, dans l’esprit des recommandations CEPT.

4.    Le principe d’une communication inter-associations directe et concise est adopté et sera mis en œuvre dans les plus brefs délais.
Clôture de la réunion 12 h 15.

%d blogueurs aiment cette page :