Les dernières nouvelles ...
Accueil / Association / Promotion de la radio amateur auprès du public

Promotion de la radio amateur auprès du public

Promotion de la radio amateur auprès du public

Dans la dernière édition de QNews, Geoff Emery VK4ZPP demande à quel point faisons-nous la promotion de la radio amateur? et si nous le faisons, quel suivi y a-t-il?
Alors que la Journée mondiale de la radio amateur approche, je me demande à quel point nous nous soucions du service que nous apprécions. C’est une chose de parler de choses au club et de chinwag à la radio, mais que faisons-nous pour promouvoir le passe-temps? Me voici sur un journal hebdomadaire et je me demande combien dois-je faire pour promouvoir la radio amateur ou est-ce que je parle juste aux fidèles?

Je reviens à la tentative de promouvoir une journée annuelle sur le terrain pour coïncider à peu près avec la commémoration internationale de la fondation de l’IARU. Je pense que la tentative de VK a connu des difficultés pendant la première année et a sombré après la seconde et cela doit remonter à environ 15 ans, de mémoire. L’idée était d’avoir des expositions et des démonstrations dans des lieux où le public pourrait venir voir ce que nous faisions.
Cela a fonctionné dans une certaine mesure.

Dans ma région, le club a réussi à obtenir une couverture de quelques chaînes de télévision locales et de certains documents dans le journal local.
Pour aider les clubs, la WIA avait précédemment fourni un dossier de presse qui nous aidait à préparer des communiqués de presse sur les activités et des affiches étaient disponibles pour faciliter la présentation visuelle. C’était il y a quelque temps et je me demande ce qui est arrivé à l’impulsion de montrer ce que nous faisons. Qu’est-ce qui semble nous avoir embourbés? Que pouvons-nous faire pour remettre la radio amateur devant le public.

Les écoles qui contactent la Station spatiale internationale, l’ISS, via la radio amateur ont tendance à faire passer le message et à montrer leur intérêt pour une partie particulière du programme STEM, mais quelle est la suite?
Les clubs qui fournissent des opérateurs et de l’aide au Jamboree de l’Air pour le mouvement scout semblent fournir un contingent sans obtenir de publicité sur le service public qu’ils fournissent.
Ce ne sont que deux exemples de participant à des événements communautaires et en tant que groupe de loisirs, nous ne parvenons pas à tirer parti des opportunités de montrer au monde une image plus complète que l’image floue ou aucune idée de ce que font les radioamateurs.

Je ne m’attends pas à ce que nous revenions à des reconstitutions historiques, mais de mon point de vue, c’est quelque chose sur lequel les candidats au Conseil d’administration de la WIA devraient déjà travailler. Je n’ai pas les chiffres et je ne sais pas s’ils ont été rassemblés, mais nous voyons qu’en utilisant des méthodes de surveillance à distance, l’ARRL aux États-Unis et le RSGB au Royaume-Uni ont vu la majorité des candidats siéger pour des titres d’amateur, non seulement réussir, mais pendant les verrouillages, les nombres ont augmenté par rapport aux périodes équivalentes précédentes.
Comment avons-nous fait en VK?
Il y a une chanson comique d’il y a de nombreuses années de Bob Hudson intitulée «The Newcastle Song» et le refrain nous réveille aussi, «ne laissez jamais passer une chance».
Je suis Geoff Emery VK4ZPP et c’est ce que je pense … et vous?

%d blogueurs aiment cette page :