Les dernières nouvelles ...
Accueil / Radioamateurs / Cycle de taches solaires plus complexe que prévu

Cycle de taches solaires plus complexe que prévu

Cycle de taches solaires plus complexe que prévu

Les taches solaires et les éruptions solaires montent et descendent tous les 11 ans, un cycle associé à une inversion régulière du champ magnétique de l’étoile. Le magazine scientifique Américain rapporte que les cycles de taches solaires ne se produisent pas tous les 11 ans, mais aussi tous les 88, 200 et 2 400 ans 

De grandes quantités de plasma, appelées masse coronale, sont éjectées dans l’espace, ce qui peut perturber les satellites et autres signaux électroniques s’ils atteignent la Terre. Une activité solaire accrue durant le cycle amplifie également les aurores et réchauffe légèrement les températures de la Terre. 

Une étude attentive a montré que des périodicités plus longues existent aussi.
Le cycle de Gleissberg, identifié pour la première fois en 1862, renforce et affaiblit le cycle de 11 ans sur un siècle. Un papier indique que le motif de Gleissberg est causé par un léger balancement du pôle magnétique du soleil. Le cycle de Suess-DeVries dure environ 200 ans, alors que le cycle de Hallstatt est de l’ordre de 2 400 ans. 

Lisez l’article scientifique américain sur 
https://www.scientificamerican.com/article/the-sunspot-cycle-is-more-intricate-than-previously-thought/

%d blogueurs aiment cette page :