Les dernières nouvelles ...
Accueil / Administrations ANFR ARCEP DGE / ARRL plaide pour un accès continu au spectre 3 GHz

ARRL plaide pour un accès continu au spectre 3 GHz

ARRL plaide pour un accès continu au spectre 3 GHz

Rapport de l’ARRL lors de sa réunion de janvier, le conseil d’administration de l’ARRL prépare une réponse ferme pour protéger l’accès des amateurs au spectre dans la gamme des 3 GHz.

L’ARRL a déclaré:
Dans son avis de proposition de réglementation (NPRM) dans le dossier WT 19-348, la FCC a proposé de déplacer toutes les opérations non fédérales, y compris les utilisations amateurs, vers un spectre en dehors de la bande 3,3 – 3,55 GHz. Le Conseil prévoit de mettre aux enchères ce spectre pour étendre l’utilisation commerciale des services à large bande cellulaires et sans fil 5G, si une entente peut être conclue sur la relocalisation ou le partage avec les titulaires fédéraux qui opèrent dans la même bande.

La publication du NPRM dans le Federal Register le 22 janvier a fixé les dates limites du 21 février pour les commentaires et du 23 mars pour les observations en réplique.

La FCC a demandé des commentaires sur les utilisations que les radio-amateurs font du spectre et les options de relocalisation appropriées. Pour compliquer les choses, les radio-amateurs doivent considérer la possibilité que la bande 3.1 – 3.3 GHz immédiatement adjacente soit incluse dans le spectre que le Congrès a identifié pour une étude similaire. Le commissaire de FAC, Michael O’Rielly, dans une déclaration de décembre, a fait référence au fait que la bande inférieure peut également être envisagée pour une réaffectation non fédérale, ce qui pourrait limiter les possibilités de réinstallation.

Les amateurs utilisent largement la bande 3,3 – 3,5 GHz qui serait difficile à reproduire ailleurs, et ils ont déposé plus de 150 commentaires avant même le début de la période de commentaires désignée. Parmi les utilisateurs qui recherchent des options figurent ceux qui utilisent ce spectre pour la communication Terre-Lune-Terre (moonbounce), les réseaux maillés, les expériences de communication sur de longues distances, le radiosport et la télévision amateur.
Une partie de la bande est également destinée à être utilisée par des satellites amateurs dans les Régions 2 et 3 de l’UIT (Amériques et Asie / Pacifique).

Un rapport est attendu pour le 23 mars de la National Telecommunications and Information Administration (NTIA) évaluant la faisabilité de partager les utilisateurs fédéraux tout ou partie de la bande 3,1 – 3,55 GHz avec les services sans fil commerciaux. Ce rapport est exigé par la Loi créant des opportunités d’investissement dans la large bande et limitant les obstacles excessifs et inutiles au sans fil (MOBILE NOW). Les résultats du rapport de la NTIA auront une incidence sur la quantité de spectre qui pourra finalement être réattribuée aux enchères aux fournisseurs de services sans fil.

L’ARRL exhorte les amateurs qui commentent à informer la FCC des utilisations qu’ils font du spectre 3 GHz. De brefs commentaires et des déclarations plus longues peuvent être déposés par voie électronique. Consultez la page «Comment commenter les procédures de la FCC» de la FCC pour plus d’informations. Les commentateurs doivent faire référence au dossier WT 19-348.

Source ARRL
http://www.arrl.org/news/view/arrl-to-argue-for-continued-access-to-3-ghz-spectrum-as-fcc-sets-comment-deadlines

FCC cherche à effacer la radio amateurs hors 3,4 GHz
http://www.southgatearc.org/news/2019/november/fcc-seeks-to-clear-radio-amateurs-out-of-3-4-ghz.htm

Vidéo HamRadioNow: la FCC a proposé la réaffectation de la (des) bande (s) 3 (et 5) GHz
http://www.southgatearc.org/news/2020/january/hamradionow-fcc-proposed-reallocation-of-the-3-and- Bandes 5 ghz.htm

%d blogueurs aiment cette page :