Les dernières nouvelles ...
Accueil / Administrations ANFR ARCEP DGE / Transmissions non autorisées sur 144 MHz

Transmissions non autorisées sur 144 MHz

Transmissions non autorisées sur 144 MHz

Le DARC signale que des transmissions non autorisées ont lieu dans le segment satellite 144 MHz de l’attribution primaire de radio amateur de 2 m.
Dans la gamme 144,010 MHz à 144,020 MHz, les émetteurs exploités illégalement sont de plus en plus exploités comme des “revitalisateurs d’eau” ou des “dynamiseurs d’eau”. Le fabricant spécifie 144,015 MHz comme fréquence de transmission dans sa description de produit.
Le service EMC de la DARC demande des informations complémentaires avec des informations de localisation sur les signaux visibles dans cette gamme de fréquences, en préparation des réclamations collectives.
Les appareils génèrent apparemment des champs avec une intensité de champ considérable et une longue portée. Les signaux apparaissent de plus en plus le matin ou le soir. Les émetteurs illégaux fonctionnent généralement pendant 5 à 60 minutes (multiples entiers de 5 minutes). Le signal est généralement très stable en fréquence, mais présente parfois des fluctuations à court terme allant jusqu’à quelques 100 Hz. Sinon, la porteuse n’est plus modulée.

La gamme de fréquences 144 000 MHz à 146 000 MHz est attribuée au service de radio amateur en Allemagne en tant qu’utilisateur exclusif principal.
Une vidéo des interférences causées par ces appareils et une carte montrant certains des cas détectés jusqu’à présent en Allemagne peuvent être consultés sur
https://www.darc.de/der-club/referate/emv/

%d blogueurs aiment cette page :