Les dernières nouvelles ...
Accueil / Administrations ANFR ARCEP DGE / L’ARRL s’oppose à la FCC (supprimer le 3,4 GHz)

L’ARRL s’oppose à la FCC (supprimer le 3,4 GHz)

L’ARRL s’oppose au plan de la FCC de supprimer la bande des 3,4 GHz

L’ARRL a déposé des observations s’opposant à une proposition de la FCC de supprimer l’attribution d’amateur secondaire de 3,3 à 3,5 GHz
L’ARRL déclare:
Les commentaires, déposés le 21 février, font suite à un avis de proposition de réglementation de la FCC () dans le dossier WT 19-348, dans lequel la FCC a présenté un plan pour supprimer «les attributions de radiolocalisation secondaire et d’amateur secondaires non fédérales existantes» dans le 3.3 – Bande 3,55 GHz et relocalisation des opérations non fédérales en place. La proposition de la FCC répondait à la loi MOBILE NOW [Making Opportunities for Broadband Investment and Limiting Excessive and Inutile Obstacles to Wireless], promulguée en 2018 pour rendre le nouveau spectre disponible pour une utilisation du haut débit mobile et fixe sans fil. L’ARRL a noté que la radio amateur a une longue histoire de coexistence réussie avec les principaux utilisateurs du groupe.

“Il n’y a aucune raison suggérée par la Commission, ou à notre connaissance, pour laquelle le statut secondaire pour les opérations de radio amateur ne devrait pas être maintenu pour une durée indéterminée”, a déclaré l’ARRL dans ses commentaires. «Nous comprenons que les utilisateurs commerciaux secondaires sont moins flexibles que les utilisateurs de radio amateur et peuvent souhaiter déménager pour protéger la fourniture continue de services et la qualité du service. Les radio-amateurs, en revanche, bénéficient de connaissances techniques et de l’absence de demandes des clients pour une qualité de service continue, plus de flexibilité pour effectuer des ajustements et ont souvent les capacités techniques nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre les moyens de coexister de manière compatible avec les signaux des utilisateurs primaires. »

L’ARRL a souligné la “longue expérience de plusieurs décennies de la radio amateur dans l’observation et l’expérimentation de la propagation des ondes radioélectriques” dans la bande 3,3 – 3,5 GHz qui comprend les réseaux maillés, les réseaux de télévision amateurs, la communication à longue distance à faible signal, la communication Terre-Lune-Terre (Moonbounce), balises utilisées pour l’étude de la propagation et les communications par satellite amateur. Dans ses commentaires, ARRL a fait valoir qu’il serait «prématuré» de supprimer l’allocation actuelle de radio amateur secondaire.

Lisez l’histoire complète de l’ARRL à
http://www.arrl.org/news/view/arrl-opposes-fcc-plan-to-delete-the-3-4-ghz-band

AMSAT a également déposé des commentaires d’opposition à la FCC proposition
https://amsat-uk.org/2020/02/23/amsat-files-comments-opposing-deletion-of-3-4-ghz-band/

%d blogueurs aiment cette page :