Les dernières nouvelles ...
Accueil / Divers / La radio, le récepteur superhétérodyne

La radio, le récepteur superhétérodyne

La radio, le récepteur superhétérodyne!

La radio superhet ou superhétérodyne est utilisée depuis plus de cent ans et reste l’un des formats les plus populaires pour les récepteurs.
Inventé pendant la Première Guerre mondiale, après la cessation des hostilités, il a fallu plusieurs années pour qu’il soit accepté car les lampes (tubes) étaient très chères et en utilisaient un grand nombre. Toutefois, lorsque le coût des distributeurs et des émetteurs-récepteurs a diminué parallèlement à l’augmentation du nombre de stations de radiodiffusion nécessitant davantage de sélectivité et de gain, l’idée du superhetérodyne a rapidement pris son envol.
Le concept de base est relativement simple. À l’aide d’un oscillateur à fréquence variable, le signal entrant est converti en un amplificateur intermédiaire à fréquence fixe et à un filtre. L’utilisation d’une fréquence fixe IF facilite grandement le filtrage et l’amplification.
Le concept de base n’a pas changé, mais depuis les débuts, il a continué à être développé et même aujourd’hui, la plupart des radios utilisées par les radioamateurs qui utilisent cette technologie.

Des radios à double et même triple conversion sont utilisées, et des techniques telles que la synthèse de fréquence et la technologie de radio logicielle peuvent désormais être utilisées parallèlement aux techniques de superhet. Article ICI

%d blogueurs aiment cette page :