Les dernières nouvelles ...
Accueil / Administrations ANFR ARCEP DGE / FCC cherche à rationaliser son processus d’audience

FCC cherche à rationaliser son processus d’audience

FCC cherche à rationaliser son processus d’audience

La FCC demande au public de commenter les modifications de procédure qui, si elles étaient adoptées, simplifieraient de nombreuses audiences administratives en vertu de la loi sur les communications de 1934, telle que modifiée.

« Actuellement, ces audiences se déroulent généralement comme des procès dans des procédures civiles et comprennent, entre autres, des témoignages en direct devant un juge de droit administratif, le contre-interrogatoire de témoins et une décision initiale du juge de droit administratif qui est susceptible de contrôle Commission « , a déclaré la FCC dans un avis de proposition de réglementation (NPRM) dans le dossier EB 19-214. La FCC a déclaré que ses propositions « visent à compléter le processus actuel de renvoi des juges de droit administratif de la Commission et à promouvoir une résolution plus efficace des audiences ».

Le NPRM est disponible au format PDF à l’ adresse suivante :
https://docs.fcc.gov/public/attachments/FCC-19-86A1.pdf.

Si elles sont adoptées, les propositions:
* Codifieront et élargiront l’utilisation d’un processus reposant sur des témoignages écrits et des preuves documentaires tenant lieu de témoignages en direct et de contre-interrogatoires.

* Permettre au personnel de la Commission d’agir en tant que gestionnaire de cas chargé de superviser le développement du compte rendu d’audience écrit, lorsque la Commission se désignera elle-même comme président de l’audience.

* Dispense de la préparation d’un avis intermédiaire, chaque fois que le dossier d’une procédure peut être certifié à la Commission pour décision finale.

Selon la FCC, les procédures proposées accéléreraient le processus d’audience, conformément aux exigences de la loi sur les communications et de la loi sur la procédure administrative (APA), tout en garantissant la transparence et l’équité de la procédure.

Les règles actuelles de la FCC relatives aux audiences prévoient que « toute audience sur demande sera une audience complète à laquelle le demandeur et toutes les autres parties intéressées pourront participer. » La FCC a noté qu’elle avait, à de nombreuses reprises, limité l’utilisation de témoignages oraux et de contre-interrogatoires dans des procédures particulières, afin d’accélérer le processus d’audience.

« Selon notre expérience, les litiges dans les procédures de la Commission impliquent généralement des critiques de la part de la preuve présentée par une autre partie ou de la portée juridique de cette preuve, et non des conflits réels dans le témoignage de deux témoins concernant des faits déterminants pour le résultat », a déclaré la FCC.

« Nous envisageons de codifier et d’élargir l’utilisation d’un processus d’audience écrit pouvant être utilisé dans la plupart des procédures d’arbitrage, y compris celles conduites par un juge de droit administratif. Nous proposons en particulier d’autoriser le président de séance à tenir une audience écrite chaque fois que des litiges factuels peuvent se produire. être correctement résolus sur un enregistrement écrit « .

Parmi les autres modifications proposées, la FCC interdirait aux membres du personnel qui ont activement participé aux enquêtes, aux poursuites ou aux plaidoyers dans une affaire de servir en qualité de chargé de l’instance et de conseiller ou d’assister celui-ci dans la même affaire.

ARRL

%d blogueurs aiment cette page :