Les dernières nouvelles ...
Accueil / Divers / Un générateur HF de 1 à 30 MHz.

Un générateur HF de 1 à 30 MHz.

Le générateur HF DDS.

Le générateur HF DDS.

Cette réalisation fait suite à l’article précédent  » Comment aborder la DDS ». Il s’agissait de transposer le montage testé sur une breadboard en un véritable générateur HF ( basé sur le principe de la DDS ) . Pour rappel, le cœur du montage se compose d’un module Arduino Uno et d’un module DDS AD9850 monté sur un shield câblé manuellement ( il y peu de connexions à souder ). L’ensemble fonctionne de 1 à 30 MHz, délivrant une sinusoïde générée à l’aide du programme de AD7C , Richard Visokey. Le programme est téléchargeable tel quel sur son propre site, sur la page même du lien cité. Son programme utilise un afficheur LCD de 16 caractères sur 2 lignes. Ici j’ai pu récupérer des afficheurs de 20 caractères sur 4 lignes. En réalité, ce choix n’est pas forcément judicieux, car la consommation électrique est plus élevée.


L’alimentation de l’ensemble est aussi un module 12V 3A récupéré . C’est une alimentation à découpage mais l’ensemble ne souffre d’aucun dysfonctionnement comme le prouvent les images du spectre de fréquence.
Le générateur est accompagné d’un amplificateur large bande décrit par W1FB dans « W1FB’s QRP Notebook ». Il est composé de quatre transistors ( 3 * 2N5179, 1 * 2N3866 ) . Ce circuit est donné pour un gain de 40 dB, permettant ainsi la mise au point de petits amplificateur HF utilisés dans l’étage final d’un projet d’émetteur QRP. Les 2N5179 peuvent être remplacés par des 2N3904, 2N2222 ou 2N4400. Néanmoins, j’ai obtenu de mauvais résultats avec les 2N3904 ( transistor acheté neuf hs …). Le schéma présente aussi une ambiguité concernant trois condensateurs de découplage ( C8, C14 et C18 ) , dont les valeurs ne sont pas indiquées et que l’on ne retrouve pas dans d’autres schémas du même auteur ( VFO universel ) ou dans le schéma d’origine de W7ZOI  dans  » Solid State Design ». Je ne saisi pas trop leur rôle, à moins d’avoir affaire à des condensateurs de faibles valeurs supprimant d’éventuels signaux VHF. Dans le doute ces trois condensateurs n’ont pas été câblés.  Comme précisé par l’auteur, le gain est relativement constant sur la bande HF concerné. Ceci rend donc ce montage intéressant lorsqu’il fait partie d’un générateur HF.
Analog Device propose un circuit intégré faisant suite à ses modules DDS. Il s’agit d’un amplificateur large bande AD811AN pour une sortie 50 Ohms. La firme propose aussi dans ses datasheets une simple mise en parallèle d’une résistance de 50 Ohms entre la sortie sinusoïdale du module et la masse.
L’adaptation de mon amplificateur large bande à la sortie du module DDS ne s’est pas faite sans difficultés. La sortie du module DDS est trop forte pour être branchée directement à l’amplificateur large bande. La mise en parallèle d’une résistance de 47 Ohms entre sortie du module et la masse ne m’a pas permis d’obtenir un signal dénué de distorsions après l’amplificateur large bande.
Un très bon résultat  a été trouvé finalement par le biais d’une résistance ajustable de 10 kOhms câblée entre le module DDS et mon amplificateur.
Le montage a été réalisé dans un ancien boîtier métallique qui abritait un commutateur électronique Heathkit. La face avant a notamment été réusinée pour accueillir l’afficheur, l’encodeur rotatif , ainsi qu’un potentiomètre de réglage de gain de l’amplificateur large bande.
On trouvera ci-dessous quelques images, ainsi que la documentation du module DDS 9850. En réalité il éxiste deux modèles différents, le modèle utilisé ici est peu documenté par rapport à son homologue. J’en profite donc pour mettre en ligne le peu d’ informations que j’ai pu recueillir sur ses données techniques .

Le schéma d'origine du générateur conçu par Richard Visokey

Le schéma d’origine du générateur conçu par Richard Visokey

L’amplificateur large bande décrit par W1FB dans « W1FB’s QRP Notebook »

Le circuit imprimé de l'amplificateur avec l'implantation des composants.

Le circuit imprimé de l’amplificateur avec l’implantation des composants.

Le module DDS en question ...

Le module DDS en question …

avec quelques données...

avec quelques données…

L'encodeur rotatif utilisé dans ce générateur.

L’encodeur rotatif utilisé dans ce générateur.

une vue de l'ensemble câblé.

une vue de l’ensemble câblé.

les transistors de l'amplificateur travaillent en classe A. Ils ont été équipés de radiateurs usinés sur mesure.

les transistors de l’amplificateur travaillent en classe A. Ils ont été équipés de radiateurs usinés sur mesure.

La face avant de l'appareil.

La face avant de l’appareil.

La pureté spectrale de la sinusoïde à 21 MHz...

La pureté spectrale de la sinusoïde à 21 MHz…

...ainsi que celle à 7,2 MHz.

…ainsi que celle à 7,2 MHz.

une autre vue de l'appareil qui reste sobre.

une autre vue de l’appareil qui reste sobre.

J’allais oublier : la carte Arduino Uno se trouve bien entendu sous le shield ….

Un générateur HF de 1 à 30 MHz.

Source: POPA’S BLOG

%d blogueurs aiment cette page :