Les dernières nouvelles ...
Accueil / Administrations ANFR ARCEP DGE / OFCOM, accès au spectre dans la bande 3,6-3,8 GHz

OFCOM, accès au spectre dans la bande 3,6-3,8 GHz

Déclaration sur l’accès au spectre dans la bande 3,6-3,8 GHz

Le régulateur britannique Ofcom a confirmé son approche visant à élargir l’accès au spectre pour les services mobiles dans la bande de 3,6 GHz à 3,8 GHz.

Cette bande a été identifiée par le Royaume-Uni et l’UE comme la bande principale pour le déploiement des services 5G, en raison de la grande quantité de spectre disponible et de ses caractéristiques de propagation.

À l’heure actuelle, la bande est utilisée par des liaisons fixes point à point, pour une gamme d’applications, et fournit également des services par satellite pour la réception de l’espace vers la Terre. UK Broadband fournit des services haut débit sans fil utilisant une partie de la bande.

L’Ofcom entame aujourd’hui le processus formel de proposition de suppression des autorisations actuelles pour les liaisons fixes et de modification des licences et concessions d’accès au spectre reconnu pour les stations terriennes de télécommunication par satellite, pour supprimer toute fréquence de réception dans la bande.

Cette approche aurait pour effet de permettre le déploiement de futurs services mobiles dans la bande de 3,6 GHz à 3,8 GHz dans de nombreuses régions à partir de 2020, mais pas nécessairement à l’échelle nationale avant 2022.

Nous allons maintenant écrire aux titulaires de licence et aux bénéficiaires concernés. ces propositions. Ils auront une autre occasion de faire des représentations avant que les décisions finales soient prises sur les licences individuelles et les subventions
https://www.ofcom.org.uk/consultations-and-statements/category-1/future-use-at-3.6-3.8-ghz

%d blogueurs aiment cette page :