Les dernières nouvelles ...
Accueil / Divers / HF : des fréquences de plus en plus convoitées.

HF : des fréquences de plus en plus convoitées.

Rockwell Collins ARINC Urgent Link

La firme américaine Rockwell Collins vient de dévoiler son plan de développement de son réseau « ARINC  UrgentLink, réseau radio HF couvrant, l’ensemble du territoire des Etats-Unis d’Amérique,

dont l’objectif est d’assurer la continuité des liaisons entre les entités de sécurité publique et les infrastructures essentielles lorsque les réseaux terrestres locaux ont été détruits du fait de l’homme  ou par une catastrophe naturelle. 
Dave Chapman, responsable du projet s’est exprimé devant les médias d’outre-atlantique et a déclaré qu’ ARINC UrgentLink était le premier réseau construit et dédié aux situations de crise ayant une couverture nationale. Il a par ailleurs précisé que le réseau développé reposait sur l’utilisation de radio HF, travaillant, sur des fréquences allouer au trafic maritime, en mode ALE (Automatic Link Etablishment), technologie qui permet d’établir automatiquement une liaison et de offre donc de ce fait la possibilité d’être utilisée par tous.
Cela permettra aux gestionnaires d’urgence, aux policiers, aux responsables d’hôpitaux ou à quiconque d’entrer en contact avec des intervenants situés hors de la zone de catastrophe mais aussi avec leurs homologues situés dans la zone concernée. Actuellement, un réseau pilote a été développé avec le Sherif’s Department et d’autres administration devraient y souscrire.
Le service commercial de Rockwell Collins a pris l’exemple du téléphone cellulaire en fournissant aux futurs utilisateurs l’équipement HF, l’installation et le service de maintenance. L’utilisateur souscrira alors un contrat avec une redevance mensuelle ou annuelle permettant d’avoir accès au réseau et d’utiliser les services attachés.
Les clients pourront  communiquer directement entre eux et joindre des correspondants extérieurs au réseau en passant par le centre opérationnel de Rockwell Collins à Annapolis dans l’Etat du Maryland qui routera alors les messages aux destinataires. Les contacts pourront également s’effectuer en phonie, le centre opérationnel assurant alors le « phone-patch » vers l’extérieur du réseau. Parmi les autres services offerts, Rockwell Collins pourra également assurer la transmission de message à une partie ou à la totalité des abonnes, par exemple mettre en alerte les abonnés d’une zone précise.
Pour mémoire, Rockwell Collins a acheté ARINC l’année dernière. Cette entreprise bénéficie d’une excellente image de marque et d’un savoir faire reconnu mondialement par une clientèle utilisant la HF. En intégrant le nom d’ARINC à son réseau « UrgentLink » les marchés en dehors des Etats-Unis devraient s’ouvrir.
L’efficacité de tels réseaux n’est pas à démontrée et va donc entrainé ipso-facto leur nombre. Le spectre des fréquences disponibles en HF est cependant limité.  Aujourd’hui ce sont les fréquences maritimes qui sont concernées, les utilisateurs ayant « migrés » vers le satellite en majorité. Le développement de la radio par internet entraîne depuis déjà plusieurs années la disparition des stations de radiodiffusion, avec comme avantages pour elles de bénéficier d’un coût d’exploitation plus faible et d’offrir une qualité sonore sans comparaison.
Qu’adviendra-t-il à terme de nos bandes amateurs? Face au vieillissement de la population des radioamateurs et aux difficultés de renouveler les effectifs , nous ne pèserons pas bien lourd, à terme,  face aux multinationales des télécommunications.
Merci de votre visite.

Richard
F4CZV
73

HF : des fréquences de plus en plus convoitées.

Source: F4CZV

%d blogueurs aiment cette page :