Les dernières nouvelles ...
Accueil / Divers / Des chercheurs français créent une batterie qui fonctionne au sel

Des chercheurs français créent une batterie qui fonctionne au sel

6ee9da224acd91330cfeab8d7db3eUne équipe menée par le CNRS et le CEA a développé le premier prototype au format industriel d’une batterie sodium-ion, une technologie peu onéreuse qui conviendrait particulièrement au stockage d’énergies renouvelables.

L’avenir du stockage énergétique, serait-il caché dans nos petits pots de sel ? Une équipe de chercheurs français menée par le CNRS et le CEA vient en effet de présenter la première batterie sodium-ion au format industriel 18650, l’une des tailles standards utilisées pour les batteries lithium-ion. C’est-à-dire un cylindre de 1,8 cm de diamètre et 6,5 cm de hauteur. L’avantage du sodium, c’est qu’il est presque 1000 fois plus abondant que le lithium, et donc beaucoup moins cher. Il est réparti un peu partout dans la croûte terrestre. L’eau de mer en regorge également sous forme de chlorure de sodium. A contrario, le lithium ne se trouve qu’à certains endroits de la planète comme la Colombie, la Chine ou le Chili. Or, les besoins en batteries ne cessent de croître, avec l’informatique mobile évidemment, puis maintenant avec les voitures électriques qui, une fois largement utilisées, risquent de créer un envol du cours du lithium.

 

La suite ici

%d blogueurs aiment cette page :