Les dernières nouvelles ...
Accueil / Radioamateurs / Cycle de la glace d’eau à la surface de la comète 67P

Cycle de la glace d’eau à la surface de la comète 67P

Rosetta_decouvre_les_processus_a_l_oeuvre_dans_la_coma_de_la_comete_large

The_water-ice_cycle_of_Rosetta_s_comet_large

Comet_at_perihelion_node_full_image_2
À partir des données fournies par la sonde Rosetta de l’ESA sur la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko, des chercheurs apportent la première preuve observationnelle de l’existence d’un cycle quotidien de la glace d’eau à la surface de la comète.
Les comètes sont de grands agrégats de glaces et de poussières, qui perdent régulièrement une partie de leur matériel lorsqu’elles passent près du Soleil sur leurs orbites très excentriques.
Quand la lumière du Soleil chauffe le noyau gelé d’une comète, la glace dans le sol – composée principalement de glace d’eau, mais aussi d’autres substances volatiles – sublime.
Le gaz qui en résulte s’échappe de la comète, emportant avec lui des poussières solides : ensemble, ce mélange de gaz et de poussière constitue la coma et les queues brillantes qui rendent observables de nombreuses comètes depuis la terre.
La comète à son périhélie
Lire la suite : ici

%d blogueurs aiment cette page :