Les dernières nouvelles ...
Accueil / ANFR / ANFR HAKTON, compte rendu du weekend

ANFR HAKTON, compte rendu du weekend

hakton anfr

ANFR HAKTON

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a organisé ce week-end à La Fonderie son premier hackathon dédié aux fréquences, en collaboration avec la mission ETALAB qui pilote la politique d’ouverture et de partage des données publiques (opendata).

Cinq équipes composées de spécialistes des données, développeurs, graphistes et cartographes ont prototypé des services numériques innovants à partir des jeux de données de l’ANFR. Cinq projets concrets et réalistes ont pris forme durant ces deux journées. Leur qualité et leur pertinence ont été unanimement saluées par les mentors qui ont accompagné les équipes, ainsi que par le jury.

Le projet gagnant est…

A l’issue du week-end, le jury a sélectionné le projet TUC « Transport Urbain Connecté », une application qui permet d’optimiser ses trajets selon la qualité de la connexion, notamment dans les transports en commun en intérieur. Ce « Waze des ondes » fait appel au crowdsourcing en récupérant les informations de connexion des utilisateurs. Ces données sont ensuite transmises via un serveur pour enrichir les bases de données publiques.

Ce projet a été récompensé par l’attribution, à chaque membre de l’équipe gagnante, d’un drone Parrot. De plus, l’ANFR accompagnera l’équipe dans le développement ultérieur du projet, dans la perspective du concours Dataconnexions 7 organisé par ETALAB.

Un projet coup de cœur

Le jury a par ailleurs retenu un projet « coup de cœur » : le projet d’enrichissement de la base de données des antennes (maintenue par l’ANFR). Ce projet sera donc également accompagné par

l’ANFR pour continuer à le développer.

Les autres projets en compétition étaient les suivants :

  • « Voyager en zones blanches », projet de guide touristique des sentiers pédestres pour organiser ses randonnées en fonction de la couverture par les réseaux mobiles
  • « QualiTV », projet visant à capter la qualité de diffusion de la TNT en tout point du territoire, grâce notamment au crowdsourcing et aux box ADSL comme plate-forme de test du signal TNT ;
  • « SpectreHacking », projet de visualisation des ondes dans le paysage urbain et de connaissance des niveaux d’exposition du public.

La réussite de ce premier hackathon des fréquences conforte le souhait de l’ANFR de poursuivre cette approche collaborative qui s’intègre pleinement dans sa démarche d’ouverture des données, initiée en avril 2015 par leur mise à disposition sur le site open data du gouvernement.

%d blogueurs aiment cette page :