Un nouveau pas vers l’e-administration avec la dématérialisation des demandes de licences radio-maritimes 

La grande majorité des communications en mer s’effectue grâce à des équipements spécifiquement dédiés à un environnement maritime. C’est en particulier le cas des émetteurs/récepteurs VHF utilisés par les plaisanciers et professionnels, leur portée étant beaucoup plus importante que les téléphones portables, qui ne fonctionnent que lorsque le bateau se trouve à proximité des côtes.

L’ANFR délivre des licences et identifiants radio-maritimes pour l’usage des radios VHF et balises de détresse sur les navires. Ces équipements peuvent sauver des vies et il est important de disposer d’une base à jour, que l’ANFR met à disposition des centres de surveillance maritimes pour faciliter la réactivité des secours en cas d’accident.

Près de 100 000 licences ont été envoyées pour l’année 2017 (97 429 exactement),  et l’Agence a reçu ces trois derniers mois 4000 demandes de mises à jour et près de 2 700 nouvelles demandes de licences.

Il était donc indispensable de mettre en place une dématérialisation du traitement de cette masse de documents. Elle est source de modernisation, d’optimisation et de qualité de services pour notre organisation mais également pour nos publics.